Le Camérisier (Lonicera kamtschatica), aussi appelé Baie de Mai est une variété méconnue de chèvrefeuille aux fruits comestibles. Récolté en mai, la « Camerise » est le premier fruit de l’année. Riche en vitamines, sa saveur est proche de la myrtille. Mais ou acheter un Camérisier ? Comment cultiver le Camérisier dans son jardin ? Comment déguster ses fruits ? Dans cet article nous répondons à toutes vos questions !

Le camerisier, un chèvrefeuille méconnu aux fruits comestibles ! (1)

Comment cultiver le chèvrefeuille comestible dans son jardin ?

Originaire de Sibérie, le Camérisier est un arbuste caduc parfaitement résistant au froid (- 40°C), de plus son port buissonnant le rend très décoratif au jardin. Pouvant atteindre une hauteur de 1,5 à 2 mètres de hauteur, sa culture au jardin est facile. Le chèvrefeuille comestible apprécie toute bonne terre de jardin pas ou très peu calcaire. Il lui faut de préférence un sol riche, frais et bien drainé. Il apprécie les situations ensoleillées, sans toutefois que le soleil soit trop fort, ainsi il s’accommode également très bien à une exposition mi-ombragée.

La période idéale pour la plantation est le printemps et l’automne. Il est conseillé de planter les pieds par deux pour une meilleure fructification. Il commencera à produire des fruits environ 2 à 3 ans après la plantation. Enfin sachez que les fruits sont aussi très prisées des oiseaux, si vous désirez profiter d’une récolte digne de ce nom, vous devrez donc protéger les plants avec un filet.

Le camerisier, un chèvrefeuille méconnu aux fruits comestibles ! (2)

La Baie de mai : De la récolte à la dégustation !

La récolte des fruits de Camérisier s’effectue au printemps, aux environ du mois de mai, d’où son surnom de « Baie de mai ». Ces petits fruits allongées, de 2 à 3 cm, de couleur bleu pruineux, ont un goût acidulé, entre le kiwi et la myrtille. Faites-en des confitures, des gelées, des jus, des fruits secs et grignotez-les fraiches. Ils sont riches en vitamines B et C. D’ailleurs, la camerise est de plus en plus prisée au Japon où elle est offerte sous différentes formes. On en fait aussi des confitures, des jus, des gelées, des tisanes, du vin ou encore, il entre dans la confection de bonbons, de gomme ou de crème glacée.

Le Camérisier (Lonicera kamtschatica)

Ou acheter un Camérisier (Lonicera kamtschatica) ?

Il est aujourd’hui encore assez difficile d’en trouver dans les jardineries « classiques », mais sachez que nous proposons des plants des Lonicera kamtschatica à la vente dans notre boutique en ligne, pour voir notre offre, cliquez-ici : Plants de Camérisiers dans la jardinerie Alsagarden.

Written by Lucas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>