Puya chilensis est une broméliacée terrestre originaire des montagnes arides du Chili. Cette plante vivace originale possède des feuilles persistantes et produit une inflorescence imposante de plusieurs mètres de hauteur qui ressemble à un massue médiévale ! Les anglais l’appelle « la plante mange mouton », pourquoi une telle appellation ? Et comment cultiver cette curiosité au jardin ?

Une plante vivace, belle et exotique…mais aussi cruelle !

Cette plante étonnante prend la forme d’une grande touffe de 2 à 3 mètres de hauteur formée de plusieurs rosettes. Les inflorescences remarquables sont couvertes de fleurs jaunes vertes en forme de clochettes. La plante commence à fleurir vers l’age de 6-7ans et sa floraison a lieu de juin à août. Le fruit du Puya est comestible, il appartient d’ailleurs à la famille de l’ananas. Au Chili, dans son habitat naturel, les épines de la plante prennent quelques fois au piège des moutons ou d’autres petits animaux. Après quoi, ils meurent de faim et se décomposent au pied de la plante, les animaux nourrissent ainsi le végétal et agissent ainsi comme un engrais ! D’ailleurs, les anglais appellent cette plante « Sheep-Eating Plant », littéralement, « la plante mange mouton » !

Plante rare_Puya_chilensis

Comment cultiver cette étonnante broméliacée terrestre ?

Lors de la plantation, trempez la motte pendant quelques minutes dans un récipient plein d’eau. Sortez ensuite la plante du conteneur et placez la en pleine terre dans son trou de plantation ou en pot. Comblez avec un mélange de bonne terre, assez drainant. Enfin, n’oubliez pas d’arroser pour assurer un bon tassement du substrat et une bonne prise de contacte entre le terreau et le système racinaire.

Pour sa culture, Puya chilensis apprécie les expositions ensoleillées ainsi que les sol bien drainés. Rustique jusqu’à environ -8/-10°C, cette plante peut repartir de la souche en cas de gel un peu plus sévère. Dans les régions du nord de la France, il est préférable de la cultiver en pot afin de la renter durant la période hivernale. Dans les régions plus chaudes, ajoutez une protection hivernale en cas de nécessité. En ce qui concerner l’arrosage, arrosez moyennement en été, arrosez seulement un peu en hiver. Prolifération par caïeux à maturité des semences à 20 °C.

Puya chilensis, plante originale rare (2)

Enfin, sachez que des plants en pot sont disponibles à l’achat dans la jardinerie en ligne Alsagarden, cliquez-ici pour vous faire plaisir : Acheter Puya chilensis !

Written by Lucas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>